Principe de la restauration d'un prépuce

Il existe une possibilité de reconstruction chirurgicale du prépuce par greffe de peau. Mais cette solution n'est pas réputée donner d'excellents résultats. Aussi, les personnes souhaitant reconstituer le prépuce qu'on leur a enlevé lors d'une circoncision ont recours à des techniques d'étirement de la peau.

Pour comprendre comment fonctionne cette technique appelée "restauration du prépuce" intéressons-nous d'abord à la croissance d'un être humain tout le long de sa vie.

Comment la peau s'adapte au volume du corps

A la naissance, le bébé est un être vivant de petite taille. Mais au fil des années, ses os s'allongent, ses muscles et ses organes internes grossissent et la peau qui enveloppe les parties internes du corps s'adapte au nouveau volume sans cesse en augmentation.

L'augmentation de volume des partie internes du corps fait que la peau est tendue. Aussi, l'organisme fabrique de nouvelles cellules de peau. Et grâce à ces nouvelles cellules, au fur et à mesure que la personne grandit ou/et grossit, la surface de peau qui enveloppe son corps augmente pour contenir tout ce qu'il y a sous la peau.

Le corps du bébé qui ne mesurait qu'une cinquantaine de centimètres à la naissance, devient petit à petit celui d'un enfant, puis d'un jeune adulte dont la taille aura été multipliée par 3 à 4 d'ici l'âge de 20 ans. Le jeune homme ou la jeune fille aura alors atteint sa taille maximale. A 20 ans, la plupart des jeunes gens sont sveltes.

Mais la croissance du corps continue. Durant les deux décennies qui suivent, le jeune adulte s'élargit des épaules et sa corpulence augmente. Passé l'âge de 30 ans, il grossit plus beaucoup plus facilement qu'auparavant. Il est fréquent qu'entre 20 et 45-50 ans, un adulte gagne 15 à 20 kg alors que sa taille ne change plus.

Pendant toute cette phase de la vie, l'augmentation de la taille puis de la corpulence de la personne aura entraîné une augmentation de la surface de peau disponible sur son corps. La croissance des parties internes du corps étant lente et progressive, jamais l'enfant puis l'adulte ne se sera senti à l'étroit dans son corps à cause d'une peau devenant trop tendue, à la limite de la rupture. Au lieu de cela, la couverture de peau s'est adaptée au volume et à la forme des parties internes du corps.

Il n'en serait pas de même d'un vêtement d'enfant qu'on chercherait à conserver sur soi pendant des années sans jamais le quitter alors que la personne se trouverait trop serrée dans ce vêtement qui finirait par être trop court et/ou trop étroit, bien qu'il n'ait pas rétréci. Si celui qui le porte n'était pas mort d'étouffement avant, ce vêtement finirait par se déchirer, sa taille n'étant plus adaptée.

Tant que la personne est assez jeune, disons jusqu'à 40 ans pour le visage et 50 ans pour le reste du corps, la peau enveloppe bien les parties internes du corps dont le volume a augmenté au fil des années, si bien que, sauf accident de la vie entraînant un fort amaigrissement, les personnes jeunes n'ont pas la peau ridée.

La peau qui a été créée ne disparaît pas

Au delà de la cinquantaine, mais ça commence avant pour le visage, et ça s'accentue après 60 ans, la personne qui avait grossie au fil des décennies voit son poids se stabiliser avant de commencer à perdre ses kilos en trop. Les parties internes du corps perdent du volume.
De ce fait, la quantité de peau disponible pour envelopper le corps finit par devenir excédentaire par rapport à ce qui est nécessaire.

Mais cette peau en trop ne disparaît pas. Aux endroit où elle n'est plus tendue, elle pend simplement. C'est ainsi que le visage ridé et squelettique d'un vieillard laisse entrevoir la quantité de peau qui lui a été nécessaire quelques décennies auparavant pour envelopper son visage joufflu.
Il en serait de même pour la peau qui enveloppe à présent le reste de son corps amaigri.

A présent, revenons à notre prépuce

Comme le reste du corps, le pénis est enveloppé de peau. Toutefois, à l'extrémité du pénis, au niveau du gland, cette peau prend une forme particulière avec une face interne et une face externe comme dans le dessin suivant :

La circoncision consiste à couper cette peau appelée prépuce. Dans le cas d'une circoncision totale (la plus répandue), cette peau est coupée et suturée à la base du gland, ce qui donne la coupe suivante dans laquelle on constate que le gland est à nu :

La restauration du prépuce va consister à étirer le morceau de peau qui reste sur le corps du pénis pour l'allonger, afin qu'il soit possible de recouvrir de nouveau le gland. La peau nouvellement fabriquée est normalement plus épaise que la peau d'un prépuce naturel. On la positionne pour qu'elle fasse un aller/retour en dessus du gland comme le montre le dessin ci-dessous :

Pour cela, on commence par faire remonter de la peau autour du gland (ou au moins de sa base au début). En début de restauration, cela suppose de pousser le gland vers l'arrière comme ceci :

Ensuite, il faudra maintenir la peau tendue dans cette position.
Les différentes méthodes de restauration diffèrent au niveau de la manière de maintenir cette peau tendue. Certaines nécessitent du sparadrap, d'autres supposent d'attacher un appareil à l'extrémité de son pénis.

Comme dans le cas du corps d'une personne qui grandit avec sa surface de peau qui augmente, cette peau tendue plus qu'elle ne le serait naturellement à l'extrémité du pénis va chercher à réagir à la source de tension en fabriquant de nouvelles cellules. Bref, la peau va s'étirer. Plus tard, il faudra tenir compte du fait qu'on a davantage de peau pour continuer à la maintenir tendue afin que la restauration se poursuive.

Le processus de fabrication de la nouvelle peau étant lent, il faudra compter plusieurs années pour faire une restauration complète.
Quelques semaines suffisent pour s'apercevoir que le principe d'étirement de la peau fonctionne. Au bout de quelques mois, on peut espérer maintenir son gland partiellement couvert sans accessoire à certains moments. Mais une restauration complète devrait prendre au moins deux ans quelque-soit la méthode utilisée.

La plupart des méthodes de restauration sont préconisées dans la journée alors que le pénis est à l'état flasque. Pour ma part, j'ai également expérimenté une variante pendant la nuit pour profiter des érections nocturnes.

Une fois qu'on aura obtenu suffisamment de peau pour obtenir la couverture souhaitée, il suffira d'arrêter la restauration. La peau supplémentaire qui a été fabriquée et qui constitue le nouveau prépuce sera conservée jusqu'à la fin de la vie.