Simuler une circoncision avant d'y avoir recours


Cette page est destinée à ceux qui veulent se faire circoncire pour qu'au moins, ils fassent leur choix en connaissance de cause.


Même si ce site explique comment reconstruire en 2 ou 3 ans ce qui a été enlevé en quelques minutes, le plus simple lorsqu'on dispose encore de son prépuce reste de le garder.

C'est une évidence pour les personnes circoncises qui regrettent leur circoncision.

Malgré tout, d'autres personnes "intactes" souhaitent se faire circoncire et avancent pour cela des raisons très variées :
Commençons par examiner chacun de ces motifs :

Motif Commentaire
Esthétique C'est à chacun de juger, moi je préfère un pénis intact. Mais d'autres éléments comme la sensibilité du gland (et donc le plaisir sexuel) devraient être privilégiés par rapport au simple aspect visuel du pénis.
Hygiène Avoir un prépuce n'empêche pas de se laver. Être circoncis n'est pas une raison suffisante pour éviter de le faire. Donc par rapport à l'hygiène, qu'on soit circoncis ou non n'est pas le plus important.
Protection contre certaines maladies C'est un sujet controversé. Pour ce qui est du SIDA, il est plus répandu en Afrique ou aux États-unis d'Amérique, deux régions du monde avec un plus fort taux de circoncision qu'en Europe.
Plaisir sexuel L'inconvénient d'une circoncision est qu'elle entraîne une désensibilisation du gland, et avec elle, la perte d'une source de plaisirs. Le gland plus rugueux peut être également désagréable pour une partenaire. Mais les partisans de la circoncision accordent peu d'importance à cela, et lorsqu'ils reconnaissent la perte de sensibilité parlent de sensations nouvelles plus subtiles.
La peau du prépuce ayant disparue, plus moyen de la faire rouler sur le gland. Là encore, certains pro-circoncision affirment qu'il y a d'autres façons de s'y prendre ... mais sans forcément donner de détails !
De tous les points évoqués, le plaisir sexuel devra être l'élément à prendre en compte en premier pour décider de faire ou d'éviter une circoncision.
Préférences de la partenaire Si une femme veut se couper une partie du corps, c'est à elle de choisir. Mais de la même manière, c'est à chaque homme de choisir ce qu'il fait de son propre corps sans avoir à tenir compte de l'avis pas forcément éclairé d'une personne de sexe opposé, fut-elle amie.

Les arguments figurants dans ce tableau, tu les trouveras peut-être aussi sur des sites anti-circoncision. Mais les pro-circoncision ont aussi leur argumentation et pour certains d'entre eux, la circoncision donne des résultats tellement merveilleux que tout homme devrait se faire circoncire.

Qui croire ?

Une première possibilité serait effectivement que tu te fasse circoncire pour te faire une idée personnelle sur la question.
Ensuite, tant-pis pour toi si tu te rends compte que l'insensibilisation du gland est réelle. Ce sera trop tard. Ou presque : tu pourras éventuellement consacrer plusieurs années d'efforts pour reconstituer le morceau de peau qu'on t'aura coupé à ta demande en quelques minutes.

Ça fera quand même beaucoup d'efforts pour réparer un instant de précipitation.

Heureusement, il y a une possibilité de te faire une idée de ce que peut donner une circoncision avant d'y avoir recours.

La simulation

Puisque tu as la chance (c'est un avis personnel) d'avoir encore un prépuce intact, je te propose de commencer par une expérience dont les effets ne dureront pas le reste de ta vie. Il s'agit de simuler une circoncision sans la faire de suite :

Achète toi un rouleau de sparadrap, de préférence sur support papier ou tissus (c'est plus souple que sur support plastique, moins cher, et ça laisse moins de trace de colle).
Passe trois mois avec ton pénis décalotté. Le sparadrap un peu tendu (mais pas au point de faire un garrot !) servira à maintenir la peau de ton prépuce en dessous de la couronne du gland.
Au début, le contact du gland avec les vêtements sera sûrement désagréable. Tu as le droit de mettre du coton ou de la gaze en attendant que de la peau pousse autour de ton gland. De toutes façon après une circoncision, il en faut. Au bout de quelques semaines, ton gland deviendra moins sensible et pourra frotter contre le slip.

Il faudra le faire sans tricher comme si tu étais un vrai circoncis. Si pendant les 3 mois, tu veux te branler, tu as le droit de secouer ton pénis autant que tu veux, mais pas de refaire glisser de la peau sur le gland, car tu es supposé ne plus avoir cette peau.

Pour l'acte sexuel avec un/une partenaire, ce sera décalotté en permanence.

Au bout de 3 mois

Au bout de 3 mois, si, tant du coté esthétique que coté sexualité, ce gland découvert toute la journée te convient, tu pourras te faire circoncire en connaissance de cause. En plus, cette circoncision et la période qui suivra devraient même être moins douloureuses que si tu te fais circoncire de tout suite, avec un gland qui, depuis ta naissance aura été recouvert la plupart du temps sinon 24 H / 24.

Par contre si tu as découvert (vécu) des inconvénient liés au gland dénudé en permanence auxquels tu ne pensais pas, ça te fera une expérience de ce qui t'attendais normalement pour la vie après une circoncision. Sauf qu'il te resteras encore la possibilité de recalloter ton pénis, de te masturber comme avant et ton gland recouvert retrouvera sa sensibilité d'origine en quelques semaines.

Bonne expérimentation.



Une autre page web sur la simulation de la circoncision :

http://www.angelfire.com/amiga2/uncut/